Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Educablog

Approche de résolution de conflit

Publié le 29 Septembre 2013 par S dans Pratique

Voici les étapes d'une résolution de conflits entre les enfants tiré du livre "Prendre plaisir à découvrir. Guide d'intervention éducative auprès des poupons et des trottineurs" ( gaëtan morin éditeur, pp. 50 à 53 ):

  1. S'approcher calmement et arrêter les gestes d'agression.
  • se placer entre les enfants, à leur hauteur physique
  • parler doucement
  • ne démontrer aucun parti pris

2. Reconnaître les sentiments des enfants

  • par exemple: "tu semble très contrarié"
  • faire savoir aux enfants que vous voulez tenir vous-même l'objet causant le dispute (si un objet en est la cause)

3. Obtenir de l'information

  • "on dirait que Kévin a... est-ce que c'est cela?"

4. Reformuler le problème

  • "alors le problème est que..."

5. Demander aux enfants s'ils ont des solutions à proposer et en choisir une ensemble

  • "que peut-on faire pour régler ce problème?"
  • encourager les enfants à réfléchir pour trouver une solution
  • proposer plusieurs solutions possibles, énoncer des pistes de solutions
  • s'assurer que la solution retenue est acceptée par tous les enfants en cause

6. Assurer un suivi auprès des enfants

  • "vous avez trouvé la solution à votre problème!"
  • rester près des enfants
  • rappeller la solution retenue si nécessaire.

 

Ce procédé permet aux sentiments de chacun d'être pris en considération et d'écouter vraiment les enfants. La résolution peut prendre un peu de temps cependant le conflit est réellement réglé et les enfants peuvent repartir sereinement jouer, explorer, ... en étant libérés du conflit.

Je l'utilise à chaque conflit qui se présente et à chaque fois je suis surprise par les solutions trouvées par les enfants et par leur réaction à ses solutions. Par exemple, il arrive souvent que lorsque la solution choisie est :"je joue avec le camion et après je le donne à Robert." Je demande: "C'est quand après?" ensuite je dois ajouter:" Est-ce que tu joues dix minutes avec le camion et dans dix minutes je viens te dire que c'est le moment de donner le camion à Robert?" L'enfant accepte. Et dans les 5 minutes, ce même enfant vient vers moi et dit avec un grand sourir: "J'ai donné le camiion à Robert." et il s'en va vers d'autres jeux. 

 

 

commentaires

"Grille d'observation pour enfants de 2 à 4 ans"

Publié le 23 Septembre 2013 par S dans Documents

Depuis quelques temps, j'essaye de constituer un document complet et pratique à utiliser d'observation générale de l'enfant. Voici le résultat de mes essais Grille d’observation 2 à 4 ans -1.pdf

commentaires

Et l'individu...

Publié le 22 Septembre 2013 par S dans Pedagogie

Au fil de mes lectures et de mes années de travail en crèche, j'ai beaucoup évolué dans ma manière de travailler et de penser. Aujourd'hui, ce qui est primordial, pour moi, dans mon travail est de pouvoir répondre aux besoins individuels de chaque enfant. Cette individualisation des besoins est permise grâce aux pédagogies dites nouvelles ou actives (Montessori, Pikler Loczy, Freinet, Jouer c'est Magique, le High Scope,...). Les espaces de jeux sont pensés pour que l'enfant y retrouve un matériel qu'il peut manipuler selon ses besoins. Le matériel proposé est choisi en observant les expérimentations et les manipulations de chaque enfant. En ce moment dans la salle, j'ai installé 7 espaces: un espace construction-voiture, un espace moteur, un espace dinette, un espace doux, un espace créativité, un espace transvasage et un espace cognitif. (voir article aménagement d'une salle) Le choix de ces espaces a été le fruit de mes observations de l'année précédente (j'ai eu la chance de suivre le groupe d'enfants) et des observations de ce début d'année: ils répondent ainsi aux besoins individuels des enfants. Ces espaces peuvent évoluer, disparaitre ou être moduler en fonction des observations et des besoins individuels des enfants.

L'enfant a la possibilité de se mouvoir à sa guise dans la salle. Il expérimente, manipule, construit, observe,... en suivant ses propres besoins et ses propres envies.

Et le groupe dans tout cela? la collectivité? Il est formé d'individus. Les enfants sont amenés par la force des choses à rencontrer les autres, à se confronter aux autres enfants et aux besoins des autres. J'utilise une méthode de résolution de conflits (voir article approche de résolution de problème) qui tient compte des personnes en conflits et de leurs émotions. Celle-ci permet à l'enfant d'être reconnu dans ses émotions et dans sa personne. Elle permet aussi de trouver une solution qui respecte tous les individus en conflit.

Pour vivre et fonctionner en groupe, il est, pour moi, nécessaire de se connaître et d'être reconnu comme individu par les autres.

 

commentaires

Aménagement d'une salle

Publié le 22 Septembre 2013 par S dans Pratique

L'aménagement d'une salle demande de la réflexion. J'ai obtenu de l'aide dans mes réflexions en lisant les livres : "Prendre plaisir à découvrir: guide d'intervention éducative auprès des poupons et des trottineurs"(pour les enfants de 0 à 2 ans et demi ), "Partager le plaisir d'apprendre" (pour les enfants de 2 à 5 ans) et " L'accueil en crèche" (Sous la direction de Boris Cyrulnik et Laurence Rameau, édition Philippe Duval).

Les deux premiers ouvrages ont des chapitres très détaillés. Ils m'ont permis de penser la disposition des espaces dans la salle: les espaces dans les quels les enfants bougent et sont plus bruyants sont installés côte à côte (l'espace construction et moteur), les espaces calmes en sont éloignés (créativité, transvasage, cognitif, doux, éveil au livre) et l'espace intermédiaire (pas tout à fait calme), l'espace dinette.

Les espaces moteur et construction sont placés vers la porte de ma salle. En effet, la porte est un lieu de passage régulier car la salle de bain est placé à l'extérieur de la salle.

Au fond de la salle j'ai placé les espaces doux, créativité et de transvasage.

Les espaces sont très structurés et le matériel dans les espaces est placé toujours à la même place. Les boites ou les emplacements sont indiqués par des photos et par du texte afin que les enfants et les adultes les rangent toujours dans la même boîte et toujours au même endroit. L'idéal est aussi de placé le matériel dans des boîtes transparentes.

De tous les espaces, je peux voir les enfants joués où qu'ils soient placé. Cependant les espaces sont bien délimités par des barrières, par des meubles et par des tapis de sol. Cela me permet d'avoir une vision circulaire tout en pouvant être avec un enfant en particulier et partager un vrai moment individuel avec lui. Les enfants aussi sont sécurisés car ils voient l'adulte. (Nous sommes 2 ou 3 adultes dans la salle, seulement il peut arriver qu'un seul adulte soit présent dans la salle).

 

 

commentaires

Jeux mains sales

Publié le 21 Septembre 2013 par S dans Pratique

Cette année, j'ai décidé de mettre en place des jeux pour mains sales. Cette idée m'est venue pour cesser de faire attendre les enfants "sans rien faire" à table  ou assis sur un banc entre le moment où ils terminent leur dessert et le moment où ils vont se laver les dents. (Le lavabo ne comprend que deux robinets pour un groupe de 12 enfants.) Notre équipe encadrante propose alors aux enfants des schtroumpfs, des petits véhicules multicolores ou des petits animaux mutlicolores (le tout en plastique). Les enfants peuvent choisir ce qu'ils souhaitent comme objets ( ce qui signifie qu'ils peuvent choisir que des schtroumpfs, ou alors faire un mélange entre schtroumpfs-véhicules-animaux, etc.) Nous leur donnons les objets de leur choix dans un bol coloré. Ils "jouent" alors assis à leur place en attendant leur tour au lavabo. Lorsqu'une place se libère au lavabo, l'enfant met les objets avec lesquels il a joué dans le bol et transporte le tout jusqu'au lavabo. Il peut ensuite laver ces objets, puis se laver les dents.

Ces objets ont beaucoup de succès et les enfants jouent posément à table. Et cette transition s'effectue dans le calme malgré la fatigue des enfants.

 

commentaires

Un petit livre à lire

Publié le 21 Septembre 2013 par S dans Lectures

En juin passé, j'ai lu Mémento de psychologie du développement à l'usage des professionnels de l'accueil des bébés. Un petit livre facile à lire. Il m'a été d'une aide précieuse dans ma quête d'être au plus proche des besoins et des capacités des enfants avec qui je travaille.

Bonne lecture!

commentaires

Porte d'entrée...

Publié le 21 Septembre 2013 par S

Bonjour!

Après quelques hésitations, je me lance dans l'écriture, dans les descriptions et dans le partage de ma vision de l'éducation au travers de mes réflexions, de ma pratique et de mes lectures.

N'hésitez pas à réagir à mes propos et à taper sur votre clavier pour partager votre point de vue! 

 

 

commentaires